Trans de charme

Aspects du Transsexualisme – Transsexuelles de charme
Cette page complète le best-of ! Les photos choisies l’ont été parce qu’elles illustrent de nombreuses facettes très diverses de ce monde fascinant !

9 réflexions au sujet de « Trans de charme »

  1. J’ai franchis le pas, j’ai sucé la bite d’une belle trans à Bruxelles. C’était divin, je me serais volontiers fait dépuceler le cul mais la Miss ne bandait pas assez !
    J’y retourne début septembre

  2. J’aime les trans quand elles ne sont pas vulgaires, qu’elles ont un joli visage, le sourire. La poitrine n’est pas forcement nécessaire mais constitue un plus. Mais surtout j’aime qu’elles bandent car dans mes rapports avec elles je suis passif, j’aime leur sucer la bite de la langue et des lèvres. Et puis évidemment au bout d’un moment je leur offre mes fesses, c’est si bon de se faire enculer par les bonnes bites de ces créatures merveilleuses.

  3. Un collègue à la cantine me branche sur les trans et me lance cette réflexion stupide
    « -Qu’est ce que tu veux qu’on fasse avec une femme à bite ?
    – Eh bien tu lui suces la bite ! » Ais-je doctement répondu.
    Depuis, il m’évite 😉

  4. J’ignore si le but de cette galerie était de susciter quelques envies de rencontres avec des trans, mais j’ai désormais la ferme intention d’en rencontrer une. Dans mes fantasmes je les branle et je les suce. dans la réalité si l’ambiance si prête, j’irais peut-être plus loin.

  5. Sucer la bite d’une belle transsexuelle est, un plaisir divin. J’aime bien aussi offrir mon petit cul et me sentir chienne en me faisant sodomiser. La plupart le font avec douceur et gentillesse J’aurais aimé développer des relations avec certaines d’entre-elles mais la plupart vienne du Brésil et la barrière de la langue est, un handicap

  6. J’ai un jour abordé une belle shemale dans un bar, une métisse je me doutais que s’en était une parce que la voix était rauque, en plus elle faisait plus d’un 1m80 mais elle était splendide. J’y suis allé au flan. Elle m’a tout de suite précisé que ce n’était pas gratuit. Peu importe au moins les choses sont claires. Elle s’est mise à poil tout de suite, j’étais subjugué par tant de beauté, quelle belle bite elle avait, très sombre j’ai demandé si je pouvais sucer et elle s’est laissé faire pendant environ cinq bonnes minutes, puis elle m’a proposé de m’enculer, j’ai dis que je voulais bien essayer si elle mettait une capote. C’était la première fois, elle a été très douce, et elle a pris son pied dans mon cul. Ensuite elle m’a sucé la bite pour que je jouisse a mon tour. Je l’ai refait de temps en temps, mais ça n’a jamais eu le charme de cette première fois.

  7. Quand je vois toutes ces belle « femmes à bites » je me dis qu’il faudrait que j’essaie de tenter une expérience avec l’une d’entre elles, comme ça je serais moins bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *