Ces dames et leurs gigolos

Ces dames et leurs gigolos.
Et alors ? Elles ont bien le droit, non ?

 

3 réflexions au sujet de « Ces dames et leurs gigolos »

  1. Evidemment ce n’est pas donné, mais non seulement ça ne fait de mal à personne mais ça fait du bien au portefeuille du gars et à la libido de la dame

  2. Petit guide opératoire

    1) Se mettre en terrasse dans un café spécialisé.
    2) Ouvrir un journal ou un magasine (évitez les titres politiques ou sportifs, sources d’affrontements, évitez aussi les revues scientifiques ou historiques qui risquent de vous faire passer pour un intello, évitez aussi Picsou Magazine, mais les titres peoples et les revues économiques passent très bien).
    3) Commander une boisson (attention pas d’alcool, ni de truc trop sucré, le Perrier rondelle est bien vu).
    4) Sourire à la cantonade.
    5) Il n’y a plus qu’à attendre que le garçon s’approche de vous, en vous chuchotant la phrase magique « Votre consommation est payée par la dame là-bas ! »
    6) A vous de savoir alors si le service que vous allez rendre à la « dame là-bas » vaudra le prix que vous allez lui demandez.
    (merci à Sacha à qui j’ai piqué ce petit texte trop rigolo ainsi que l’illustration qui va avec)

  3. J’ai failli être gigolo, mais il me manquait un bon centimètre, du coup je me suis fait embaucher aux pont et chaussées. Le destin parfois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *