Naturisme hard

Naturisme hard.
Remarquez que nous n’avons rien contre le naturisme soft, mais Vassilia n’est pas là pour promouvoir le beach volley !

10 réflexions au sujet de « Naturisme hard »

  1. Le cap d’Agde est un endroit assez fabuleux. Parmi toutes les anecdotes que j’ai vécu, celle-ci devrait vous plaire. Après m’être régalé de plusieurs spectacles dans le coin coquin, je me dirige vers le coin gay pour changer un peu (je précise que je suis un peu bisexuel). Il n’y a pas foule, mais quand même un groupe au centre duquel un mec suce toutes les bites à sa portée et plus loin deux vieux en 69. Je les regarde un peu, quand j’apercois deux belles femmes matures (environ 50 ans) accopagné d’un type mature lui aussi. L’une des femmes me fait un signe. Je m’approche
    – Si on te plais moi et ma copine, tu peux nous baiser, mais il y a une condition… c’est que tu suce mon mari !
    Pas de problème j’ai sucé la bonne bite du mec. Un type bien monté s’est approché mais les femmes lui ont demandé de patienter.
    le vieux a joui rapidement dans ma bouche. L’une des femme m’a alors roulé un patin pour récupérer le sperme.
    Elle a ensuite proposé au nouveau venu de m’enculer, ce qu’il a fait et pendant ce temps là je pelotais les nichons des deux belles matures.
    Le gars n’a pas joui dans mon cul, il ne voulait pas jouir de suite et il est repartie je en sais où.
    Les femmes ont alors fait venir un homme assez jeune et très mignon, assez efféminé, je l’ai sucé et il m’a enculé à son tour.
    Après qu’il eut pris son pied, j’ai chevauché l’une des femmes (par le cul) tandis que l(autre me pissait dans la bouche.
    Inoubliable !.
    Je conseille a ceux qui croient que j’affabule d’aller faire un tour en été dans ce lieu magique, il verront que tout cela existe bel et bien

  2. Cet été après une bonne séance de voyeurisme je me suis retrouvé dans le coin gay, il y avait un cercle autour de trois mecs qui partouzaient ensemble. Je suis allé voir et en regardant je me branlait, une main s’est approchée de ma bite, je me suis laissé faire et le gars m’a invité à branler la sienne, on s’est branlé quelques minutes puis le gars m’a demande si je suçais, je me suis retrouvé à genoux avec sa bite dan la bouche.. D’autre bites se sont présentée, je suçais tantôt l’une tantôt l’autre. Quel régal ! Et puis on s’est intéressé à mon cul, je me suis laissé faire et j’ai eu beaucoup de plaisir à me faire enculer.

  3. Je ne suis allé qu’une fois au Cap d’Agde mais je me suis régalé, ces gens pratique le sexe d’une façon si décontracté et devant tout le monde qu’on s’étonne que la société soit ailleurs si coincé !

  4. Quand on fait du naturisme sur une plage, on n’est pas à l’abri des voyeurs et tant mieux, c’est génial de pourvoir s’exhiber en toute liberté. Il y a des nanas qui viennent pour sucer et baiser avec la complicité de leur mari ou de leur copain, il y aussi des partouzes et des nanas qui se gouinent. On regarde tout ça en bandant et en se branlant la bite. parfois une fois l’exhibition terminée, certains mecs se dirigent vers un autre coin réservé aux hommes. C’est souvent ce que je fais, il se forme des groupes et ce n’est pas bien difficile de trouver des bonnes bites à sucer, et s’il y en a un qui veux m’enculer, je lui offre volontiers la chaleur de mon petit derrière de salope.
    Henri 44 ans, bisex et urophile.

  5. Bonjour,

    Les images de la rubrique « Naturisme hard » ne sont pas accessibles car il y a le message d’erreur suivant:

    C’est plutôt gênant, vous ne trouvez pas ?

    Il semblerait que nous ne soyons pas en mesure de trouver votre contenu. Essayez en lançant une recherche, ou à l’aide de l’un des lien ci-dessous.

    Bien à vous,

    Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *